Un enfant peut-il consentir à sa propre destruction ?

Un enfant peut-il consentir à une relation sexuelle avec un adulte ?

C’est à cette question que se propose de répondre un colloque organisé sous l’égide de la Sorbonne à l’hôpital de la Salpêtrière.

La question est si choquante que l’annonce de ce colloque a mis les réseaux sociaux en ébullition.

Car poser la question ainsi implique que les deux réponses sont possibles : oui ou non.

A l’heure des Droits sexuels pour tous promus par toutes les grandes agences de l’ONU, à l’heure de l’éducation « à la sexualité » obligatoire dès la maternelle, à l’heure où il tombe désormais sous le coup de la loi de discriminer quelqu’un sur son âge ou sur son orientation sexuelle, il manquait une rencontre de professionnels pour poser la question : un enfant peut-il être d’accord avec sa propre destruction ?

Le colloque est organisé par l’association « Coup de pouce – protection de l’enfance », ce sont eux qui le disent.

Si on n’a pas de raison de douter, a priori, de la bonne foi des intervenants, on est en droit également de tirer la sonnette d’alarme et de dire, haut et fort :

  • non un enfant ne peut pas consentir à aucun acte sexuel.
  • Dire le contraire c’est nier l’enfance.
  • Dire le contraire c’est justifier la pédophilie, qui devient partout une orientation sexuelle comme une autre.
  • Dire le contraire c’est ouvrir un boulevard à la destruction de l’enfance, donc de l’humanité.

Résistance !

Le colloque se déroulera à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière le 18 mai de 9h à 13h.

Pour la modique somme de 30 € (quand même !) on pourra venir entendre :

Pascal CUSSIGH, Avocat et Président de Coup de pouce – Protection de l’enfance

Hélène ROMANO, Docteur en psychopathologie clinique, spécialisée dans le psycho traumatisme.

Sandra HERNANDEZ, Docteur en physiopathologie, agrégée de Biochimie et génie biologique, membre fondateur de Coup de pouce – Protection de L’enfance

Stéphanie DAUMAS, Maître de conférence à l’Institut de Biologie Paris Seine – Sorbonne Université, Docteur en neuroscience cognitive

Béatrice BAÏZIDI, Psychologue clinicienne, administratrice et membre fondateur de Coup de pouce – Protection de l’enfance

Charlotte MAREAU, Docteur en psychologie spécialisée en protection de l’enfance

Michelle CREOFF, Vice-Présidente du Conseil National de la Protection de l’Enfance, co-auteur avec Françoise Laborde du livre « Le massacre des innocents »

Nataly MALTEZEANU, Juriste et ancienne Avocate, Vice-Présidente de Coup de pouce – Protection de l’enfance.

 

 

Laisser un commentaire