6 Comments

  • Joubert des Ouches Patrick 11 novembre 2021 Reply

    Merci Marion pour votre intervention !
    Si elle ne fait pas appel, il faut discrètement (bouche à oreille) lancer une cagnotte ! Faire tourner un chapeau. Je vous apporterai ma contribution la semaine prochaine

  • Tanaïs Deschênes-Chitov 11 novembre 2021 Reply

    Je suis épatée.

  • Neupap 17 novembre 2021 Reply

    https://www.medias-presse.info/cassandre-fristot-doit-payer-9-400-euros-aux-parties-civiles/147847/
    « …
    . condamnée à six mois d’emprisonnement avec sursis pour provocation publique à la haine ou à la violence en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion par parole, écrit, image ou moyen de communication au public;

    . condamnée à verser au Conseil Représentatif des institutions juives de France (CRIF) ayant pour représentant légal Francis Kalifat la somme de 1 euro de dommages-intérêts et 1000 euros au titre de l’article 475-1 du code de procédure pénale;

    . condamnée à verser à l’Organisation Juive Européenne (OJE) ayant pour représentante légale Muriel Ouaknine Melki la somme de 300 euros de dommages-intérêts et 1000 euros au titre de l’article 475-1 du code de procédure pénale;

    . condamnée à verser à la Ligue des Droits de l’Homme ayant pour représentant légal Malik Salemkour la somme de 300 euros de dommages-intérêts et 1000 euros au titre de l’article 475-1 du code de procédure pénale;

    . condamnée à verser à la Maison des Potes et de l’Egalité ayant pour représentant légal Samuel Thomas la somme de 300 euros de dommages-intérêts et 600 euros au titre de l’article 475-1 du code de procédure pénale;

    . condamnée à verser à l’association B’NAI B’RITH FRANCE ayant pour représentant légal Philippe Meyer la somme de 300 euros de dommages-intérêts et 400 euros au titre de l’article 475-1 du code de procédure pénale;

    . condamnée à verser à l’association SOS Racisme ayant pour représentant légal Dominique Sopo la somme de 1 euro de dommages-intérêts et 1000 euros au titre de l’article 475-1 du code de procédure pénale;

    . condamnée à verser au MRAP la somme de 300 euros de dommages-intérêts et 1000 euros au titre de l’article 475-1 du code de procédure pénale;

    . condamnée à verser à la LICRA la somme de 300 euros de dommages-intérêts et 1000 euros au titre de l’article 475-1 du code de procédure pénale;

    . condamnée à verser au bureau national de vigilance contre l’antisémitisme la somme de 300 euros de dommages-intérêts et 600 euros au titre de l’article 475-1 du code de procédure pénale.

    Au total, c’est donc la somme d’environ 9400 euros que Cassandre Fristot va devoir payer aux parties civiles alors qu’elle risque probablement d’être également révoquée de son emploi d’enseignante.

    Les déclarations de partie civile de l’Observatoire des juifs de France, du Cercle National Juif France Israël, du Consistoire Israélite de la Moselle et du conseil national de l’ordre des médecins ont été jugés irrecevables.

    … »

    Treize associations s’étaient donc déclarées parties civiles, et neuf de leurs treize déclarations furent jugées recevables.

    Les neuf associations s’étant portées civiles et auxquelles la condamnée devra verser ces dommages-intérêts :

    1° Le CRIF. : branche française du Congrès juif mondial (« It is the official French affiliate of the World Jewish Congress (WJC) » ; le CRIF fut fondé en 1944, son premier président ayant été Léon Meiss. https://en.wikipedia.org/wiki/Conseil_Représentatif_des_Institutions_juives_de_France ).

    2° L’OJE : active depuis sept ans ( https://www.societe.com/societe/organisation-juive-europeenne-804085090.html )
    http://www.o-j-e.org/ :
    « L’OJE, l’Organisation Juive Européenne est une association à but non lucratif composée de 55 avocats bénévoles. Nos actions Lutte contre l’antisémitisme Lutte contre l’antisionisme Lutte contre le BDS Apprendre à se défendre »
    « À propos de l’OJE | Organisation Juive Européenne
    https://o-j-e.org/a-propos-de-loje/
    Basée à Paris, l’Organisation Juive Européenne se donne pour mission de combattre l’antisémitisme grandissant en France, source d’angoisse pour la communauté. »

    3° La LDH :
    https://site.ldh-france.org/loudeac/laffaire-dreyfus-et-la-ligue-des-droits-de-lhomme-quatre-videos/
    « L’histoire de la Ligue des droits de l’Homme est indissociable de celle de l’affaire Dreyfus, puisque c’est « l’affaire » qui a suscité la création de la Ligue. C’était le thème de la journée de formation organisée par le comité régional Bretagne de la Ligue, samedi 7 décembre à Rennes. »

    4° « Maison des potes » : il me semble qu’il s’agit d’une branche de l’association « S.O.S. Racisme » ( https://www.journal-officiel.gouv.fr/associations/recherche/resultats/?page=5
    « Associations loi du 1er juillet 1901
    FÉDÉRATION NATIONALE DES MAISONS DES POTES
    Type d’annonce : Création
    Parue le : 09/08/1989

    Associations loi du 1er juillet 1901
    MAISON DES POTES
    Type d’annonce : Création
    Parue le : 24/05/1989

    Associations loi du 1er juillet 1901
    MAISON DES POTES
    Type d’annonce : Création
    Parue le : 24/05/1989

    Associations loi du 1er juillet 1901
    S.O.S. RACISME, COMITÉ DÉPARTEMENTAL DU VAR
    Type d’annonce : Modification
    Parue le : 09/03/1989

    Associations loi du 1er juillet 1901
    S.O.S. RACISME, COMITÉ DÉPARTEMENTAL DU VAR, LA MAISON DES POTES
    Type d’annonce : Création
    Parue le : 24/08/1988 » ).
    SOS Racisme a été fondée en 1984 (« Pour comprendre les liens indéfectibles entre Israël et SOS Racisme, il faut remonter aux années 80 et à la génèse de cette association […] » http://cinquiemecolonne.canalblog.com/archives/2016/07/07/34057713.html ).

    5° B’nai B’rith : fraternité fondée le 13 octobre 1843 à New York ; Wikipedia indique qu’elle se consacre à la sécurité et à la pérennité du peuple juif et de l’État d’Israël ( https://en.wikipedia.org/wiki/B%27nai_B%27rith ) https://www.bbfrance.org/ :
    « Le B’nai B’rith est une organisation Juive internationale réunissant des juifs de toutes origines pour servir les communautés dans lesquelles ils vivent, en se conformant à la devise du B’nai B’rith: Bienfaisance, Amour Fraternel, Harmonie. »

    6° SOS Racisme : v. 4°.

    7° Le MRAP : « Le 22 mai 1949, le MRAP a été créé par des membres du Mouvement national contre le racisme (MNCR) [Mouvement national contre le racisme, fondé en 1941 pour s’opposer à la propagande de Vichy et du Troisième Reich], de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (alors LICA mais utilisant le terme «racisme» dans son titre), et du mouvement des Francs-tireurs et partisans – Main-d’œuvre immigrée (FTP-MOI) ainsi que par de diverses personnalités telles qu’Albert Lévy, Marcel Manville et le peintre Chagall. Il prend le nom de « Mouvement contre le racisme, l’antisémitisme et pour la paix ». […] De 1950 à 1954, le MRAP participe activement aux campagnes contre le réarmement de l’Allemagne en organisant des rassemblements, des délégations auprès des députés [réf. nécessaire]. En 1951, il participe à la vaste campagne de pétitions contre l’arme atomique qui prend le nom d’appel de Stockholm, soutenu par le Mouvement de la Paix, lié au PCF. Le 13 décembre 1951, il organise à l’Hôtel Moderne une conférence contre le réarmement allemand et se rend à l’ONU pour y porter une résolution. Le 9 mars 1953, le MRAP organise, toujours à l’hôtel Moderne, une réunion contre la reconstitution de l’armée allemande ou Wehrmacht. Le 9 mars 1954, sous l’égide de son Président Maître Léon Lyon-Caen, il tient un meeting contre le réarmement allemand. En août 1954, à la veille du vote sur la Communauté européenne de défense, une délégation du MRAP se rend à l’Assemblée nationale pour demander de s’y opposer. […] Le MRAP a été à l’initiative de la création en France du Comité de défense des Rosenberg. Différentes sources postérieures au jugement, dont des témoignages soviétiques, confirment l’espionnage [par les Rosenberg] au profit de l’URSS. » ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_contre_le_racisme_et_pour_l%27amitié_entre_les_peuples ).

    8° La LICRA : fondée pour défendre l’assassin d’un homme accusé d’avoir fomenté ou couvert des pogromes ( https://fr.metapedia.org/wiki/Simon_Petlioura https://www.cairn.info/revue-histoire-politique-2007-2-page-8.htm#re6no6 ).

    9° Le BNVCA : pas d’article de Wikipedia sur lui ni sur son président, Sammy Ghozlan, qu’un site pro-palestinien décrit ainsi : « De son propre aveu, le président du « Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme » (BNVCA) Sammy Ghozlan, policier à la retraite, collabore avec les services secrets israéliens depuis près de 35 ans. C’est ce qu’il écrit, en tout cas, dans sa biographie dite « officielle », fournie à une Ecole de Journalisme. » Le BNVCA fut fondé en 2004 selon le journal officiel ( https://www.journal-officiel.gouv.fr/associations/recherche/ « Associations loi du 1er juillet 1901
    BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L’ANTISEMITISME (BNVCA)
    Type d’annonce : Modification
    Parue le : 04/05/2021
    Numéro RNA : W931005873
    N° de parution : 20210018
    N° d’annonce : 1532
    Titre : BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L’ANTISEMITISME (BNVCA)
    Nouvel objet : lutter contre le racisme et l’antisémitisme sous toutes leurs formes ; procéder à un recensement régulier des actes judéophobes ; lutter contre la recrudescence des actes antisémites et antisionistes en Ile de France et sur tout le territoire de la République ; lutter contre le négationnisme, le révisionnisme, tout génocide, l’apologie et actes terroristes, tout crime contre l’humanité, le boycott, la provocation à la discrimination ou à la haine raciale, toute incitation à commettre un crime ou un délit, toute forme d’extrémisme religieux, le prosélytisme illicite, l’embrigadement, la radicalisation à l’islam ; ester en justice dans le cadre de la réalisation de l’objet : agir devant toutes juridictions nationales, européennes et internationales ; promouvoir l’égalité, la fraternité, les valeurs de la République, les droits de la personne humaine et prévenir toute atteinte qui pourrait y être portée ; conseil, aide et soutien juridique, administratif, psychologique : défense des victimes individuelles ou collectives du racisme ou de l’antisémitisme ; relations avec les autorités, administrations, institutions et médias pour le traitement et la prévention des dossiers de plaintes consécutifs à des actes racistes, antisémites ou de boycott ; défendre, par des actions à la fois préventives, éducatives et positives, le droit de chacun à l’existence, ainsi que la paix et la dignité des minorités ; organisation de tous événements liés à l’objet : conférences, colloques, interventions en milieu scolaire ou universitaire, rencontres interreligieuses et publications et éditions ; l’association est représentée par le président, seul habilité pour agir au nom et pour le compte de la personne morale dans le respect de la loi, des règlements et des statuts ; pour réaliser son objet, l’association mènera tout type d’évènements susceptibles de sensibiliser au danger de l’intolérance, de la haine de l’autre, de promouvoir une pédagogie citoyenne, laïque, du respect et de l’acceptation des différences ;.
    Siège social : 64-66 rue Laugier 75017 Paris .
    Date de déclaration : le 29/04/2021
    Lieu de déclaration : Préfecture Police
    Domaines d’activités :
    défense de droits fondamentaux, activités civiques
    Localisation : Paris (Île-de-France)

    Associations loi du 1er juillet 1901
    BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L’ANTISEMITISME (B.N.V.C.A.).
    Type d’annonce : Création
    Parue le : 12/06/2004
    N° de parution : 20040024
    N° d’annonce : 1983
    Titre : BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L’ANTISEMITISME (B.N.V.C.A.).
    Objet : recenser et publier les incidents antisémistes ; défendre les victimes ; oeuvrer pour la prévention des expressions antijuives au sein de la société française.
    Siège social : acid, 8-10, boulevard Saint-Simon, 93700 Drancy .
    Date de déclaration : le 10/05/2004
    Lieu de déclaration : Préfecture Seine-Saint-Denis
    Domaines d’activités :
    Domaines Divers »).

    • Marion_Sigaut 17 novembre 2021 Reply

      Ce ne serait pas plus simple de mettre un lien vers l’article, plutôt que de copier-coller ce commentaire interminable ?

      • Neupap 17 novembre 2021 Reply

        Madame, votre remarque est on ne peut plus justifiée ; et si vous souhaitee supprimer ce commentaire en effet interminable, sachez que personne ne vous en fera grief.

        Le problème est qu’il ne s’agit pas d’un article, (dont il serait plus simple de donner le lien, assurément), mais d’une suite d’extraits d’articles, dont les liens sont tous donnés ; chaque extrait décrit une des associations ayant obtenu des dommages-intérêts ; c’est ce qui rend le tout interminable.

Laisser un commentaire