Sur l’Inquisition et la chasse aux sorcières

Chez les catholiques slovènes.

Exodus1
Ciril Valant, un journaliste slovène qui travaille pour une chaîne catholique, m’a demandé de participer à rétablir certaines vérités historiques. Je me suis prêtée au jeu de ses questions avec plaisir, la vérité semblant aussi difficile à faire connaître de ce côté de l’Europe que chez nous.
La partie en français commence à 1’38’’.
J’y parle de la révolution, de la chasse aux sorcières et de divers mensonges que j’ai rencontrés et que je m’efforce de dénoncer.

2’48 : ce qu’est la République.
8’12 : l’Inquisition et la chasse aux sorcières, guerres de religion, Norman Cohn, Lamothe-Langon, Tortures de l’Inquisition. Diffamation de l’Église, Wikipédia et la censure.
18’09 l’Église et la torture. Perte de la foi et peur du diable. René Girard et le bouc émissaire. Les sorciers sont jugés par des laïcs et pas par l’Église. Ni chasse ni sorcières. Plus de sorciers que de sorcières. Prêtre brûlé à Loudun.
30’ : psychose collective qui fait brûler des villages entiers. Louis XIV et Colbert. Interdiction en France de la chasse aux sorcières. Chiffres mirobolants et fous.
33’ Sorcellerie et Nouveau monde. Naissance de l’humanisme chrétien. Las Casas. Jésuites et Guaranis. Mensonges contre les jésuites.
36’ : génocide et extermination de femmes savantes, encore un mensonge. Inventions féministes. L’Église s’est mal défendue. Le roi absolu interdit les procès absolument.

2 Comments

  • Arnaud ROMAIN 15 octobre 2020 Reply

    Toujours merveilleuse Marion… mais si rare désormais ! J’ai capté une grande partie de vos conférences, afin de la conserver de mon côté, protégée face aux risques d’élimination (par des fous) de ces nombreuses vidéos. Mes enfants sont encore petits, et je détiens désormais des travaux riches qui me permettront de replacer dans le bon chemin des histoires justes et droites afin de les faire passer aux petits… Merci à vous, longue vie encore, et je vous en prie, obtenez l’enregistrement de prochaines conférences afin que le « puzzle » historique se re-constitue plus encore pour nous. La vie qui me reste à traverser sera fort fort écourtée… La transmission des fondements justes de l’histoire de notre pays m’est désormais encore plus précieuse pour m’assurer que vos travaux seront bien transmis aux jeunes.
    Cordialement Marion.
    Arnaud.

Répondre à Marion_Sigaut Annuler la réponse