Mémoire et Vendée.

batailledumans

Pour mémoire, ou simplement pour info

Sur la Vendée et la Révolution.

Lettre de Merlin de Thionville [ datée du 10 vendémiaire an deux (10 oct. 1793) à Montglonne (St Florent le Vieil) ], représentant en mission du comité de Salut Public, au comité de Salut Public, peu après le passage de la Loire par l’Armée Vendéenne.

J’arrive avec Boursault et quelques troupes, mais j’arrive trop tard pour noyer les brigands. Cette armée du pape qui nous avait fait tant de mal et que l’on n’a pas poursuivie avec une activité assez révolutionnaire, nous échappe encore. Mais elle n’a plus de chefs : Lescures (sic) agonise, d’Elbée est blessé à mort et Bonchamp n’a plus que quelques heures à vivre.
Ces lâches ennemis de la Nation ont, à ce qui se dit ici, épargné plus de 4 000 des nôtres qu’ils tenaient prisonniers . Le fait est vrai car je le tiens de plusieurs d’entre eux.
Quelques uns se laissaient toucher par ce fait d’incroyable hypocrisie ; je les ai pérorés et ils ont bientôt compris qu’ils ne devaient aucune reconnaissance aux Brigands.
Mais comme la Nation n’est pas encore à la hauteur de nos sentiments patriotiques, vous agirez sagement en ne souffrant pas mot sur une pareille indignité : des hommes libres acceptant la vie de la main des esclaves, ce n’est pas révolutionnaire !
Il faut donc ensevelir dans l’oubli cette malheureuse action. N’en parlez pas même à la Convention. Les brigands n’ont pas le temps d’écrire ou de faire écrire les journaux ; cela s’oubliera comme tant d’autres choses.
Signé Merlin

Lettre retrouvée & publiée par Edmond Biré dans « Mémoires & souvenirs » parus chez V. Retaud à Paris (1895-1896) 2vol. in-8.
Rapporté dans la revue historique & archéologique « l’association Bretonne » par l’ancien Directeur des Arch. de la Loire Atlantique.

9 Comments

  • Grégoire 18 décembre 2014 Reply

    Vraiment un grand merci de partager ce document et la référence du livre Marion, j’ai comme l’impression que je prendrais un plaisir consommé à faire passer l’information à certains de mes collègues étudiants qui me traitent de camelot du roi (bien que je ne le prenne pas exactement comme une insulte, mais apparemment c’est une infamie peu ou prou équivalente à manger des chatons par paquets de douze) à chaque fois que je parle de la Vendée!
    Même notre professeur de moderne nous a parlé clairement des massacres qui ont eut lieu en Vendée, il semblerait que certaines vérités aient du mal à passer chez certains. Je pense que des documents bien palpables seront efficaces chez certains moins gravement béats que d’autres. Les vendéens méritent que vérité soit dite autant que faire se peut, qu’importe les siècles passés depuis.

    Par ailleurs, est-ce que vous savez dans quel fonds d’archives se trouvent ces documents? Je n’ai pas pu trouver d’exemplaire du bouquin à la BNUS, bien que d’autres ouvrages d’Edmond Biré soient également très intéressants de ce que j’ai pu apercevoir en lisant en diagonale.

    Merci pour votre travail, soyez sûre que vous êtes une source d’inspiration (de maux de ventre pour d’autres, mais bon, tant pis pour eux, les problèmes de digestion ça se soigne) et par avance un bon Noël à vous!

    • Marion Sigaut 19 décembre 2014 Reply

      Merci à vous. Non je n’ai pas d’autre source que celle que j’ai indiquée, mais je vous suggère de vous adresser à Reynald Secher pour tout ce qui touche au sujet. Il a un site et est accessible.

      • Grégoire 19 décembre 2014 Reply

        Merci pour l’info et merci d’avoir pris le temps de répondre!

  • HAINAUX ETIENNE 26 janvier 2015 Reply

    Bravo Marion Sigaud pour votre conférence sur  » le chevalier de La Barre ». Je l’ai écoutée sur la toile avec passion. Vous tordez le cou aux impostures et aux mensonges de l’histoire officielle.
    Cela fait plaisir de lire des historiens qui ne donnent pas dans le « politiquement correcte »

    Encore une fois félicitations

  • ansopille 20 février 2015 Reply

    Comment peut on aller voir une de vos conferences dans le sud de la france? avez vous des dates?
    merci de votre reponse

  • GB 30 mars 2015 Reply

    Quand j’étais gauchiste…
    Publié le 5 avril 2014 par bibliothequedecombat
    10174936_473457772756137_68590124_nQuand j’étais gauchiste, je détestais instinctivement tout ce qui était blanc, tout ce qui pouvait me rappeler mes origines aryennes, que j’assimilais au capitalisme prédateur, au pillage du tiers-monde, aux horreurs de la guerre.
    Plus ou moins consciemment, la disparition des hommes blancs me remplissait d’aise, puisqu’ils représentaient sur terre le mal, la guerre et l’oppression. Je me souviens même que j’éprouvais une méfiance instinctive quand l’auteur d’un livre avait un nom trop français.
    En revanche, j’éprouvais beaucoup de sympathie pour l’Afrique et tout ce qui venait d’ailleurs. J’aimais tout ce qui était exotique.
    Il m’a fallu un peu de temps par la suite pour comprendre que cette haine de ma propre race, de mon propre peuple, m’avait été inculquée par les juifs, à travers leurs films, à travers leurs livres et leurs discours.
    Depuis, j’ai beaucoup évolué, et j’ai compris que « l’égalité », la « fraternité humaine » et la « tolérance » sont des armes de guerre psychologique entre les mains de nos pires ennemis.
    Hervé Ryssen

  • GB 30 mars 2015 Reply

    Les ouvrages d’Alain PASCAL sont importants, il décrit la trame contre le Christianisme, depuis la pré-kabale jusqu’à notre époque.
    L’Islam est le Golem idéal pour attaquer notre société chrétienne, il va de pair avec le faux judaïsme du Talmud d’où il est né en grande partie.

  • dima 3 juillet 2015 Reply

    Il faudrait lire les ouvrages d’hervé Ryssen pour comprendre comment notre mentalité d’occidentaux est aliéné par le sémitisme et le gauchisme sorte de néo bolchevisme intellectuel qui représente une arme de destruction massive à l’encontre de notre identité …

  • VBrossard 3 juillet 2015 Reply

    Article fort sympathique, une lecture agréable. Ce blog est vraiment pas mal, et les sujets présents plutôt bons dans l’ensemble, bravo ! Virginie Brossard LETUDIANT.FR

Répondre à HAINAUX ETIENNE Annuler la réponse